Breaking news : Qu’est-ce qui est pertinent pour vous au cours des mois de Janvier et Février 2019

Franc CFA … officiellement dit Franc de la Communauté Financière Africaine, monnaie commune héritée de l’ordre du colonialisme, et utilisées par 14 pays Africains … C’est dire que les dernières traces et résidus du colonialisme Français, persistent, et c’est dire si cette indépendance tant rêvée et souhaitée des Africains ne serait en réalité que pure imagination …

L’indépendance ( post-colonialisme ) dont se vente farouchement les politiques Africaines, et qui affolent au premier abord les esprits, ne seraient alors que pure machination, une abstraction, une simple duperie imagée et bien abouti, et ne demeure qu’un fantasme intense prolongé à perpétuité …

C’est après un long silence qui devint beaucoup trop pressant que s’élève des voix multiples … celles des analystes et des politiques, qui sortent d’un mutisme longtemps soutenu et approuvé, pour pointer fermement du doigt le délit Français, qui auraient intentionnellement planifié un appauvrissement africain.

Mi-Janvier 2019, c’est Di Maio, dirigeant Italien du mouvement 5 étoiles, qui pointe du doigt et criminalise la monnaie CFA, qu’il inculpe d’être à l’origine d’un appauvrissement profond et accru des anciennes colonies Africaines, qui seraient selon ses dires, en train de « Financer les dettes publiques Française ». A en croire ses propos, la monnaie CFA, ne serait donc que pure machination, produit d’une réflexion si bien aboutie, qu’elle aurait trompé des états tout entiers pendant des décennies, produit d’une réflexion maléfique et malicieuse … une duperie sans égale, et une supercherie dont se réjouiraient secrètement les politiques Françaises …

Dans le débat actuel sur la légitimité de la monnaie courante Africaine, c’est la patronne du Rassemblement Nationale (RN) Marine Le Pen, qui s’affole, s’empare des médias, s’offre le statut de visionnaire , et se dit être la première à avoir soulevé la violence du Franc CFA, une monnaie qui serait selon ses dires, beaucoup trop virulente et caustique … D’un orgueil sans égale, elle serait secrètement jalouse de Di Maio, qui aurait donc pris de l’avance sur elle. Ce à quoi elle rétorque sur le plateau de la radio publique France Inter, en affirmant avoir été la première à critiquer durement la « FrancAfrique ».

L’Afrique serait devenu un échiquier ou la France aurait sciemment et consciemment avancé dans une cour géante, leurs Pions, un à un, et placé stratégiquement le Roi, la Dame, le Fou, la Tour, le Cavalier … jusqu’à même sévir la raison Africaine. Ces « Pratiques Prédatrices » , barbares, eurent été durement critiqué, mais sagement appliquées …

Certaines pratiques maladroites, nourrissent et alimentent jusqu’à ce jour en Afrique, un sentiment profond de néo-colonialisme, un colonialisme d’une forme nouvelle et post rupture. Les séquelles fermentent, frémissent et se creusent de jour en jour et d’année en année …

C’est donc une remontée soudaine, sans quelconque indicateur précédent, comme si tout le monde s’était levé comme d’une secousse imprévue, et d’un prodige subit, et s’était rendu compte de l’infamie du monde dans lequel nous vivons, et de l’abus injustifié dont témoignent les plus faibles …

L’affaire était donc étouffée, jusqu’au moment ou DSK ait publié en avril 2018 un rapport de 29 pages pour émettre une série de réformes qui pourraient assouvir ce sentiment, et aviver des dialogues Franco-africains.

Franc CFA, initialement appelé Franc de la Communauté Africaine, n’est donc autre qu’un Franc biaisé de colonies injustement meurtris …

C’est ainsi qu’a été la première fois qu’un ex français ayant exercé des responsabilités de niveau Premier sur le plan économique et financier, accepta de sortir du tabou monétaire Françafricain.

DSK avait par ailleurs précisé dans ses écrits que « Le caractère inexprimé du lien politique ne peut que favoriser un doute identitaire d’une Afrique dont le rapport au passé colonial est particulièrement complexe et difficile à expliquer »

Rédacteur : Sami MIQDADI, étudiant en Global BBA emlyon campus Casablanca